POLCAN2ID#: 2372
Date: 2016-12-07
Heure: 00:00:00
Par auteur:
Catégorie: Conference
Sujet: Colloque étudiant - Militarisation, ingérence et politisation : regards sur l’intervention humanitaire



Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal

 

APPEL À COMMUNICATIONS

 

Militarisation, ingérence et politisation : regards sur l’intervention humanitaire

Colloque étudiant organisé par le Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal

Mercredi 25 janvier 2017

Université de Montréal, Montréal, Québec

 

Le Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal est fier de présenter son quatrième colloque étudiant qui aura lieu le mercredi 25 janvier 2017 à l’Université de Montréal. De par sa vocation éducationnelle et sa qualité de lieu de réflexion, le présent colloque souhaite jeter un regard actuel sur un thème précis et poser certaines bases pour l’avenir de la recherche sur ce sujet d’étude. Mis en place par des étudiants et étudiantes, il cherche tant à rejoindre un public néophyte qu’aguerri et est ouvert à l’ensemble de la communauté universitaire tout comme à la société civile.

 

1. Contexte

 

Depuis les années 90, la question de l’intervention humanitaire semble faire du chemin au sein des différentes institutions académiques, économiques, politiques et sociales. Aux suites du conflit kosovar et du génocide rwandais, nombreux et nombreuses sont ceux et celles qui se sont interrogés sur la responsabilité et le rôle de la communauté internationale dans les conflits nationaux ou infranationaux. Entre le respect de la souveraineté étatique et l’urgence d’intervenir dans un cas de crise génocidaire, de nombreuses  propositions ont été avancées sur la manière de gérer ces situations complexes.

Près d’une trentaine d’années plus tard, des interrogations demeurent toutefois quant aux différents enjeux rattachés aux interventions humanitaires. Qu’elles portent sur l’efficacité ou la légitimité de ces dernières, les questions soulevées par certains nous apparaissent suffisamment fondées pour en explorer les assises et les avenues.

 

2. Communications

 

Au cours du colloque, trois tables rondes seront présentées et dirigées par des étudiants et étudiantes cherchant à mettre de l’avant leur projet de recherche, leur mémoire ou leur thèse. Vous êtes donc invité-e-s à soumettre une proposition de communication, sur un sujet de votre choix relatif au thème du colloque, au plus tard le mardi 10 janvier 2017.

 

La proposition (en format .docx ou .doc) doit contenir une page avec votre nom, suivi du titre et d’un résumé de la communication proposée contenant au maximum 300 mots; une page de présentation où l’on retrouve vos coordonnées, votre niveau d’étude, votre domaine d’étude et le nom de l’université à laquelle vous êtes affiliée. Les communications devront être en langue française et se limiter à une trentaine de minutes. La proposition devra être envoyée par courriel au comité scientifique du colloque à l’adresse suivante : emile.boucher@umontreal.ca

 

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à communiquer auprès des membres du comité scientifique à l’adresse suivante : emile.boucher@umontreal.ca



home



L'Association canadienne de science politique (ACSP) fournit au meilleur de sa connaissance l'information contenu dans ce message ; néanmoins, l'ACSP ne peut en garantir l'exactitude. Les opinions et résultats de recherche qui peuvent être exprimés dans ce message ne sont pas nécessairement ceux de l'ACSP, de ses membres du Bureau de direction, de ses membres du Conseil d'administration ou de ses employés. Toute personne utilisant cette information le fait à ses propres risques et ne peut tenir l'ACSP responsable de quelque dommage qui en résulterait. En outre, l'ACSP ne parraine pas, ne révise pas et ne contrôle pas le contenu des sites web accessibles via les hyperliens. Les messages sont affichés dans la langue dans laquelle nous les avons reçus.