POLCAN2ID#: 459
Date: 2015-01-27
Time: 00:00:00
Sent by:
Category: General Message
Subject: Journée d'étude : L’amateur, figure politique?



JOURNÉE D’ÉTUDE : L’AMATEUR, FIGURE POLITIQUE?

 

Vendredi 6 février 2015, de 13:00 à 18:00

École d’études politiques de l’Université d’Ottawa

60 Université, Simard SMD 330

 

Plusieurs pratiques contemporaines valorisent la figure de l’amateur, du journalisme citoyen au sport olympique, en passant par l’hacktivisme, par les mouvements d’usagers, la science participative, les arts communautaires, la promotion du tirage au sort comme mode d’attribution des charges et le complotisme. Dans la plupart des cas, cette figure est pensée en opposition à la figure du professionnel, de l’expert ou du savant. À ce titre, l’amateurisme est fréquemment décrié et le terme « amateur » demeure utilisé pour délégitimer des prises de parole, questionner des compétences ou critiquer des autorités. Toutefois, certains amateurs acquièrent et développent des savoirs véritables et se voient même qualifiés d’ « experts profanes ». La plupart des disciplines se racontent leur propre histoire comme une progression de l’amateurisme vers la maîtrise, du hobby vers le métier, mais plusieurs reconnaissent qu’aux frontières de la recherche, les percées et les inventions sont le fait de passionnés, d’enthousiastes et d’amoureux. Qu’en est-il de ces champs où le savoir résiste à la mainmise des spécialistes?

 

Cette journée d’étude réunit des intervenants de plusieurs disciplines et champs de recherche pour discuter collectivement des rôles que joue la figure de l’amateur dans la vie politique contemporaine. Quelles résonances cette figure a-t-elle pour nous, ici et aujourd’hui? Quels retentissements ont accompagné ses métamorphoses dans l’histoire des idées? Quels futurs sont envisageables pour cette figure insistante? L’amateur est-il une figure proprement politique?

 

Interventions par Émilie Bernier (UQO), Jade Bourdages (U. d’Ottawa), Yann Breault (UQAM), Charles Deslandes (U. d’Ottawa), Michaël La Chance (UQAC), Diane Lamoureux (U. Laval), René Lemieux (UQAM) et Amélie-Anne Mailhot (U. d’Ottawa)

 

Organisé par Simon Labrecque et Dalie Giroux (U. d’Ottawa)




home



The Canadian Political Science Association (CPSA) does not and cannot guarantee the accuracy of these messages. Opinions and findings that may be expressed in the messages are not necessarily those of the CPSA or its Directors, Officers and employees. Anyone using the information does so at their own risk and shall be deemed to indemnify the CPSA from any and all injury or damage arising from such use. Moreover, the CPSA does not sponsor, review or monitor the contents of sites accessible via hyperlinks. Messages are posted in the language received.