POLCAN2ID#: 400
Date: 2015-01-09
Time: 00:00:00
Sent by:
Category: General Message
Subject: Social Movements and Social Change in Brazil



(French version follows)

 

Dear professors,

 

I am sending this email again as it is the beginning of a new semester and I am still recruiting students. If you could share this information and my email to your students it will be greatly appreciated! Thank you!

 

I am writing to let you know about a senior, undergraduate university course that I will be teaching again in Brazil in May 2015 and that may be of interest to some of your students.  Bishop’s University is offering for the third consecutive year an intensive, experiential course called “Social Movements and Social Change in Brazil”, with a special focus on the Landless Rural Workers Movement, from May 5 to 25, 2015. Undergraduate students registered at any Canadian university are eligible

 

As you may well know, there has been a renaissance of popular social movements in Brazil over the last few decades, renewing the struggle for social justice.  The largest and most well-known of these social movements is the Landless Rural Workers Movement, the “Sem-Terra”, or “MST”.  The MST helps organize families to “occupy” under-used land, where they then try to build cooperative, self-governing agricultural communities.  Some MST communities provide food, shelter, education and health care for themselves, have created a wide variety of cooperatives, and participate in the broader social, cultural and political movements of Brazil and the rest of the world.  This strategy has been so successful that MST membership now nears 1.5 million people on thousands of settlements right across the country.  The MST has dozens of educational facilities in Brazil as well, including its own national school in the countryside outside of São Paulo. The MST is also at the forefront of the agroecology movement. 

 

This course will combine experiential, research and writing components.   Students will live with families on MST settlements in the States of São Paulo and Paraná and observe and participate in MST agricultural work, meetings and cultural events.  A segment of the course will also take place at the MST’s Florestan Fernandes National School and will include meetings with the MST’s national staff.  There will also be meetings with other social movements and unions (e.g., Via Campesina, the “Sem Teto” or “Homeless Movement”, the Movement of those Expelled due to Dams (MAB), the Levante Popular da Juventude, the Consulta Popular, the ALBA Social Movements, etc.), with other civil society organizations (Expressão Popular publishers, Brazil de Fato newspaper, Radio Agência, etc.) and with political parties (The Workers Party, Psol, PcdoB, etc).  We may also visit the Latin-American School for Agroecology in Lapa, Paraná.

 

Students will complete preparatory research assignments prior to travelling to Brazil, participate in and lead group meetings, seminars and tutorials in Brazil, and complete a follow-up research paper. 

 

The course is taught by myself, Dan Furukawa Marques.  I am Brazilian but have been living in Canada for fifteen years. I spent 2013 and part of 2014 in Brazil doing fieldwork on some MST communities for my Ph.D. thesis and teaching this course. I was a TA for Prof. Bruce Gilbert who first taught the course in May 2013. This trip promises to be a very stimulating educational experience for students as you can see from alumni students’ testimonials (document attached).

 

Please do not hesitate to get in touch with me for more information: danfmarques@gmail.com

  

Don’t hesitate to circulate this Facebook page of the course: 

 

https://www.facebook.com/events/715095191901388/?ref_newsfeed_story_type=regular

 

Sincerely,

 

Dan

 

 

Cher(e)s professeur(e)s,

 

Je vous écris de nouveau, car je suis toujours en train de recruter des étudiants pour mon cours de recherche de terrain au Brésil. Si vous pouviez en faire part à vos étudiants en leur donnant mon courriel, ce serait grandement apprécié.  Merci beaucoup!

 

Je vous écris pour vous informer d’un cours universitaire avancé de premier cycle que j’enseignerai pour la deuxième fois au Brésil en mai 2015 et qui pourrait susciter un intérêt pour certains de vos étudiant(e)s. Ce cours est offert par l’Université Bishop’s et est ouvert à tout étudiant(e) inscrit(e)s à une université canadienne. Le titre du cours est « Mouvements sociaux et changement social au Brésil ». Cependant, il sera particulièrement question du Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans-Terre (MST).

 

Comme vous le savez, au cours des dernières décennies, le Brésil a vécu une recrudescence de mouvements sociaux populaires dont l’un des plus importants est sans doute le Mouvement des travailleurs ruraux sans-terre (MST). Entre 1984 et 2010, à travers des luttes politiques acharnées, le MST et d’autres mouvements sans-terre ont réussi à exiger la redistribution de plusieurs milliers d’hectares de terre à environ 1 million de familles paysannes, et ce, dans un pays où 1% de la population détient 46% des terres. Avec des centaines de coopératives de production agraire – qui constituent dans certains cas de véritables éco-villages prospères économiquement –, 1.9 millier d’associations de production sur tout le territoire brésilien et 1.5 millions de personnes sous leur bannière, dont environ 15,000 militants très actifs, le MST est devenu un modèle d’organisation et de mobilisation sociale.

 

Ce cours a un caractère essentiellement de praxis : il vise autant l’apprentissage théorique que pratique en termes d’expérience de vie. Les étudiant(e)s seront hébergé(e)s dans des familles appartenant aux communautés du MST dans les États de São Paulo et du Paraná, situés dans le sud-est brésilien. Ils observeront et prendront part au travail agricole du MST, de même qu’à des rencontres et évènements culturels. La partie théorique du cours, donnée par des professeurs et intellectuels brésiliens, aura lieu à l’École Nationale Florestan Fernandes (ENFF) du MST et comprendra des rencontres avec les dirigeants du MST au niveau national. Le programme inclut aussi des rencontres avec d’autres mouvements sociaux (tels que la Via Campesina, le « Movimento Sem Teto » (Mouvement des sans-abri), le « Movimento dos atingidos por barragens » (Mouvement des personnes atteintes par des barrages - MAB), le Levante Popular da Juventude (Mouvement de jeunes militants), l’ALBA Mouvements sociaux, la Ligue des femmes brésiliennes, la Consulta Popular, etc.), des syndicats comme la Centrale Unique des Travailleurs (CUT), des organisations de la société civile (la maison d’édition Expressão Popular, le journal Brasil de Fato, etc.), ainsi qu’avec des partis politiques (le Parti des Travailleurs, le PSol, le PCdoB, etc.). Nous visiterons potentiellement l’École Latino-Américaine d’Agro-écologie à Lapa, Paraná

 

Les étudiants complèteront des travaux de recherche préparatoires avant leur séjour au Brésil; ils prendront part à des rencontres  de groupe, des séminaires et des groupes de discussion au Brésil.  À leur retour, ils devront compléter un travail de recherche en guise d’évaluation finale du cours.

 

J’enseignerai moi-même le cours. Je suis chargé de cours en philosophie et sciences humaines à l’Université Bishop’s à Sherbrooke.  Je complète un doctorat en Pensée politique à l’Université d’Ottawa. Je viens de passer l’année 2013 et une partie de 2014 au Brésil pour réaliser ma recherche de terrain pour ma thèse qui porte sur la construction de communauté coopérative du MST. J’ai enseigné le cours en 2014 et j’ai aussi été Assistant d’enseignement pour le professeur Bruce Gilbert qui a été le premier à donner le cours en mai 2013. Ce voyage promet d’être une expérience des plus enrichissantes et éducatives pour tous les étudiant(e)s qui y prendront part, ainsi que moi-même ; en témoigne les anciens étudiant(e)s  (voir document en pièce jointe).

 

N’hésitez pas à communiquer avec moi pour plus de renseignements à l’adresse courriel suivante: danfmarques@gmail.com  

 

N’hésitez pas non plus à faire circuler cette page Facebook du cours :

 

https://www.facebook.com/events/715095191901388/?ref_newsfeed_story_type=regular

 

Très cordialement,

 

Dan

 



--

Dan Furukawa Marques

Visiting Doctoral Student
Centre d'études sur les mouvements sociaux (CEMS), Institut Marcel Mauss (IMM), École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

P.h.D Candidate/Candidat au doctorat (ABD)

School of Political Studies/École d’études politiques
University of Ottawa/Université d’Ottawa
120 Université, Faculté des Sciences sociales
Ottawa, Ontario, Canada
K1N 6N5
Email: danfmarques@uottawa.ca

 




home



The Canadian Political Science Association (CPSA) does not and cannot guarantee the accuracy of these messages. Opinions and findings that may be expressed in the messages are not necessarily those of the CPSA or its Directors, Officers and employees. Anyone using the information does so at their own risk and shall be deemed to indemnify the CPSA from any and all injury or damage arising from such use. Moreover, the CPSA does not sponsor, review or monitor the contents of sites accessible via hyperlinks. Messages are posted in the language received.